Última Actualización 12 marzo, 2019

Comment savoir qui utilise mon wifi

La connexion Wi-Fi est utilisée à différentes fins, pour des tâches professionnelles ou pour le divertissement. La qualité de ce réseau se mesure à l’intensité du signal qu’il peut produire et par conséquent du débit.

Toutefois, il peut arriver de façon inexplicable, un ralentissement de la connexion. Dans ce cas de figure, plusieurs raisons peuvent en être la cause, soit un problème d’ordre technique de votre routeur, du fournisseur d’accès ou tout simplement un vol de votre Wi-Fi. Cette dernière situation est assez récurrente, mais heureusement, il existe des moyens de savoir qui s’est introduit dans votre réseau et le cas échéant de protéger votre wifi.

Comment voir qui est sur votre réseau Wi-Fi ?

  1. Connectez-vous à votre routeur
  2. Recherchez les paramètres DHCP, la zone "périphériques connectés" ou une section portant le même nom
  3. Parcourez la liste des appareils connectés et isolez ceux qui ne vous appartiennent pas

Bien que ces étapes puissent paraître vagues, la raison en est que les détails sont différents pour chaque marque de routeur. Sur la plupart des routeurs, vous trouverez un tableau des appareils connectés qui répertorie chaque périphérique auquel DHCP a loué une adresse IP.

Cela signifie que la liste recense les équipement utilisant actuellement une adresse IP attribuée par votre routeur. Chaque appareil de cette liste est connecté à votre réseau via un câble ou accède à votre réseau via Wi-Fi. Vous ne pourrez peut-être pas savoir quels sont ceux qui sont connectés via Wi-Fi et ceux qui ne le sont pas, mais vous devriez pouvoir utiliser ces informations pour voir quels appareils, en particulier, accèdent à votre réseau Wi-Fi.

Par exemple, supposons que vous ayez un téléphone, un Chromecast, un ordinateur portable, une PlayStation et une imprimante tous connectés au Wi-Fi. Cela fait cinq appareils, mais la liste que vous voyez dans le routeur indique sept appareils.

La meilleure chose à faire à ce stade est de désactiver le Wi-Fi sur tous vos gadgets, de les débrancher ou de les désactiver pour voir ceux qui restent dans la liste. Tout ce que vous voyez dans la liste après avoir éteint vos périphériques réseau est un périphérique qui accède de manière inappropriée à votre réseau Wi-Fi.

Certains routeurs affichent le nom des périphériques connectés. La liste peut donc contenir "Living Room Chromecast", "Jacks Android" et "Mary's iPod". Si vous ne savez pas qui est Jack, il y a de grandes chances pour que ce soit un voisin qui vole votre Wi-Fi.

Comment verrouiller votre réseau Wi-Fi

Bloquer quelqu'un de votre réseau Wi-Fi peut être aussi simple que de  changer votre mot de passe Wi-Fi en un identifiant beaucoup plus sûr, puis de chiffrer le trafic réseau avec le cryptage WPA ou WPA2.

Au moment où le routeur requiert un nouveau mot de passe que les périphériques connectés ne connaissent pas, tous les intrus se déconnecteront de votre réseau et ne pourront plus utiliser votre connexion Internet.

Par précaution supplémentaire pour vous protéger contre les pirates Wi-Fi, évitez les mots de passe faibles. Modifiez le nom du réseau (généralement abrégé en SSID), puis désactivez la diffusion SSID. La modification du mot de passe et du SSID et la suppression de la diffusion du SSID le font apparaître à la plupart des utilisateurs externes, comme si tout le réseau était hors ligne.

Sécurité de routeur plus avancée

Il vous faut aussi penser à la sécurité du réseau. Il n’existe aucun moyen de rendre un réseau domestique parfaitement imperméable à un pirate informatique dédié.

Mais si vous appliquez suffisamment de pratiques de sécurité, vous reduirez considérablement les risques d’intrusion. Bien que cela ne soit pas spécifiquement lié à la configuration de votre routeur, il est judicieux de désactiver le partage de fichiers et d'imprimantes dans Windows.

Si un pirate informatique accède à votre réseau et que tous vos fichiers et périphériques sont facilement découverts à partir de votre réseau domestique, le risque de violation de vos données augmente considérablement. Une approche de "défense en profondeur" signifie que vous utilisez plusieurs niveaux d'accès sécurisé au lieu de vous appuyer sur une seule stratégie.

Commencez par implémenter le filtrage des adresses MAC sur votre routeur afin que seules les adresses MAC spécifiées (celles appartenant à vos périphériques) soient autorisées à se connecter. Cette approche n'est pas infaillible - il est facile d'usurper une adresse MAC - mais ce niveau de filtrage ajoute une barrière de sécurité supplémentaire.

De même, limitez les adresses DHCP au nombre exact de périphériques que vous utilisez régulièrement afin qu'aucune adresse IP ne soit autorisée pour les nouveaux périphériques, même s'ils parviennent à passer outre votre mot de passe Wi-Fi.

Les choses les plus importants à faire

Désactivez la configuration protégée Wi-Fi

WPS permet d'associer un périphérique à votre routeur en une seule touche. Le problème, cependant, est que WPS est notoirement peu sûr. Les routeurs compatibles WPS sont généralement piratés en quelques minutes à peine, en suivant des didacticiels en ligne reposant sur des logiciels gratuits facilement disponibles.

Restez vigilant

Les mots de passe forts, le cryptage réseau, le WPS désactivé et les SSID non diffusés doivent constituer la sécurité de base de votre routeur domestique. Ainsi configuré, votre routeur résistera à la plupart des tentatives d’intrusion de voisins curieux. Si vous habitez dans une région rurale, vous vous en tirerez probablement très bien avec des précautions de base.

Pour s'infiltrer dans votre réseau Wi-Fi, un pirate informatique doit rester dans la zone de couverture du réseau Wi-Fi, qui, dans le meilleur des cas, se trouve à une centaine de mètres du routeur. Si votre maison est à 500 pieds de la route et que votre voisin le plus proche se trouve à un quart de kilomètre, il serait plus compliquer pour ce dernier d’avoir accès à votre réseau.

Si vous vivez dans une zone urbaine dense ou à proximité immédiate d'autres personnes (par exemple, dans un dortoir), le risque augmente. Un logiciel tel que Reaver coupe sans problème les défenses les plus puissantes, vous devez donc vérifier périodiquement les tables d'allocation DCHP de votre routeur pour vous assurer qu’il n’y a aucun accès inapproprié.

ALLER au TEST DEBIT

Tus dudas, opiniones o comentarios aquí 👇

ALLER au TEST DEBIT